Le Docteur Claude - La Bohême Tapageuse  - Une Femme d'Argent - Pompon - Séduction - Les Millions honteux - La Petite Sœur.


30. LE DOCTEUR CLAUDE

- Le Docteur Claude [annoncé sous le titre : Le Docteur Vincent], 
  Le Siècle, du 21/11/1878 au 25/4/1879 (111 feuilletons).

- Le Docteur Claude. Chez E. Dentu, 1879.

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé en cours de rédaction

 

 

GENÈSE DU ROMAN

LECTURE


34. UNE FEMME D'ARGENT

- Une Femme d’argent, Le Globe, 1880.

- Idem. Chez E. Dentu, 1881.

 

 

Résumé en cours de rédaction

 

 

 

 

 

 

GENÈSE DU ROMAN

 

 

LECTURE ET TÉLÉCHARGEMENT (Fichier Pdf)

 

 


36. SÉDUCTION

- Séduction, Le Siècle, du 15/4 au 9/7/1881.

- Idem. Chez E. Dentu, 1881.

 

 

  

 

 

 

 

Résumé en cours de rédaction 


37. LES MILLIONS HONTEUX

- Les Millions honteux, La Nouvelle Revue, du 1/11/1881 au 15/1/1882 (6 feuilletons).

- Idem. Chez E. Dentu, 1882.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé en cours de rédaction

 

 

GENÈSE DU ROMAN

 

 

 


38. LA PETITE sœur

- La Petite sœur, Le Siècle, du 31/1 au 6/7/1882 (104 feuilletons).

- Idem. 2 vol. Chez E. Dentu, 1882.

- La Petite Sœur, édition spéciale pour la jeunesse, Flammarion, 1884.

 

 

  

 

 

  

Résumé en cours de rédaction

 

 

GENÈSE DU ROMAN

LECTURE

 

 

 

 

 

31.  33. LA BOHEME TAPAGEUSE

- La Bohême tapageuse, Le Siècle, du 11/11/1879 au 12/8/1880 (159 feuilletons).

- La Bohême tapageuse : Raphaëlle. La Duchesse d’Arvernes.
  Corysandre.  vol. Chez E. Dentu, 1880.

 


35. POMPON

- Pompon, Le Temps, du 22/12/1880 du 11/3/1881.

- Idem. Chez E. Dentu, 1881.

Les personnages : Casparis (sculpteur) et ses deux amis Blanchon (peintre) et Falco (musicien) ; Pompon : enfant noire recueillie par Casparis.

 

Les deux personnages principaux (Casparis et Pompon) sont de véritables artistes : l'un est sculpteur, (prix de Rome), Malot décrit avec précision les gestes, les outils, les matériaux : la statue naît par élimination progressive de la matière, tandis que le statuaire modèle son sujet en ajoutant de la glaise, cette description est tout à fait passionnante, on assiste à la création de l'artiste, la statue naît au fil des mots. Casparis est un génie, comparé à son assistant Jottral, qui possède une excellente technique, mais dont les œuvres sont " creuses " selon l'artiste...

 

Quant à Pompon, elle a appris à jouer du violon avec un musicien des rues (on peut le comparer à Vitalis de "Sans famille"), son style est indescriptible selon Casparis : il évoque la musique tzigane, un style proche de l'improvisation, presque choquant pour le public bourgeois de l'époque ! Elle joue dans l'atelier pendant que Georges travaille, stimulant ainsi l'artiste par les différentes facettes de son talent musical. Elle aura l'occasion de jouer en public dans un salon, son interprétation  émouvante fera vibrer son auditoire...

 

L'intrigue : Pendant que Georges Casparis est à la Villa Médicis, sa mère fait construire une maison à Paris (dans le style néo-grec) avec un atelier pour qu'il puisse s'y installer à son retour d'Italie. Elle meurt juste avant le retour de son fils. Celui-ci crée une sculpture "Maternité", en lui donnant son visage. Un soir d'hiver, il découvre une fillette recroquevillée dans la neige, une "négresse" : Pompon s'est enfuie car elle était sans doute maltraitée après être passée entre les mains de différents "maîtres". Casparis accueille Pompon chez lui : elle est intelligente, sensible, serviable, elle est vite adoptée par les occupants de la maison (Nicolas et Justine, qui s'occupent de la cuisine et de l'entretien, sans oublier Souris et Patapon,  le chat et le chien de Georges !)

 

Elle a appris dans son enfance à jouer du violon et possède un talent manifeste. Casparis lui fera donner des leçons par son ami Falco, et lui apportera une éducation complète avec beaucoup d'affection. Madame Arbelet, épouse d'un riche financier parisien reçoit dans son salon de nombreux artistes (écrivains, philosophes, peintres, musiciens...). Elle a Falco pour amant. Celui-ci lui présente Casparis. Elle lui commande un buste, elle aimerait qu'il soit exposé, mais Casparis réalise cette œuvre de commande sans enthousiasme et ne souhaite pas la présenter. 

 

Pompon rêve de poser pour Georges, il le comprendra et se mettra à la tâche avec plaisir. Pompon cherche à donner le meilleur d'elle-même pour inspirer le sculpteur... Le bronze obtiendra une médaille d'honneur lors de l'exposition !

 

Madame Arbelet veut marier Casparis ! Elle lui présente Simonne, une jeune fille blonde, très belle, qui cherche à se marier avec quelqu'un d'important". Lorsque Simonne rend visite à Casparis dans son atelier, elle s'exclame en voyant les statues du chat, du chien et de Pompon "j'en viendrais à souhaiter d'être au nombre de vos bêtes". Cette remarque blesse profondément la pauvre Pompon et Georges est très gêné... Mais la fois suivante, elle s'arrange pour complimenter Pompon, lui demande de jouer du violon, elle essaie de se rendre sympathique ! Casparis finit par tomber amoureux de la belle demoiselle et lui demande de l'épouser.

 

Pompon est très malheureuse de cette nouvelle, et cachera sa souffrance à Georges. Le mariage a lieu, mais peu de temps après, Simonne trompe Casparis dans sa propre maison en l'absence de son époux. Pompon qui est dans la chambre voisine avertit de justesse les coupables pour éviter à Casparis la douleur de cette découverte lorsqu'il rentre plus tôt que prévu chez lui... elle lui fait croire que l'amant sortait de sa propre chambre ! Casparis ne voulant que le bien de Pompon va voir l'homme qui a trahi sa confiance et l'enjoint d'épouser Pompon pour réparer sa faute : l'homme refuse, Pompon finit par révéler à Blanchon la vérité, tandis que Casparis part en Italie pour s'éloigner de sa femme. Il tombe gravement malade, Pompon et Blanchon prévenus par le médecin se rendent à Naples, la jeune fille soignera Georges jusqu'à ce qu'il guérisse et prenne conscience de l'amour qu'il lui porte depuis toujours.

 

L'argument : la sculpture, le racisme  (les noirs sont encore appelés "nègre" et leur intelligence comme leur degré de civilisation sont fortement mis en doute.)

 

Le cadre géographique : Paris XVIIème arrondissement (avenue de Villiers).

___________

Remerciements à Nicole Tricot pour ce résumé. 

 

GENÈSE DU ROMAN

LECTURE